L’homme de loi trouve qu’il est temps d’en finir avec les charges provisoires de la police. Me Rouben Mooroongapillay rappelle qu’une charge provisoire peut avoir des conséquences néfastes dans la vie d’un citoyen.

On ne peut, dit-il, utiliser des charges provisoires à tort et à travers pour neutraliser une personne. C’était dans l’émission Zoom Extra jeudi.