Le Vatican a ouvert une enquête, hier vendredi 20 novembre, pour déterminer comment la photo de la mannequin brésilienne Natalia Garibotto, en tenue coquine, a pu être likée sur le compte Instagram du pape François.

La photo a été unlikée un jour après. Entretemps, Natalia Garibotto a eu le temps de commenter le like du pape en écrivant : « At least I’m going to heaven », commentaire qui se traduit par « Au moins, j’irai au paradis ».

Selon le Vatican, le pape ne touche pas à ses comptes sur les réseaux sociaux. Ils sont gérés par des spécialistes en la matière, des community managers.

Il semblerait que l’un de ces spécialistes ait mélangé son compte personnel avec celui du pape.

Le compte Instagram du pape est suivi par plus de 7 millions d’internautes.

Source : RMC et Metro Uk