C’est ce que soutient Ashok Subron, négociateur de la General Workers Federation (GWF).

L’intervention du ministre des Finances, Renganaden Padayachy lors des débats parlementaires ne suffit pas, s’insurge le syndicaliste. Il souhaite savoir si l’abolition du National Pension Fund (NPF) a un lien avec le crash d’Air Mauritius ainsi que la chute libre des actions de la State Bank of Mauritius (SBM).

Aucune mention n’est faite dans les décrets ministériels quant à la date et la somme qui sera allouée par la Contribution Social Généralisé (CSG) aux contributeurs.