Face à la presse hier, Xavier-Luc Duval a réitéré le souhait que les parlementaires puissent poser des questions sur les sommes déboursées par la Mauritius Investment Corporation.

Le leader du PMSD soutient que des personnes proches du pouvoir, qui ont des projets immobiliers, ont déjà déposé leurs demandes auprès de l’organisme.

Pour lui, il est inacceptable que l’argent des contribuables soit utilisé dans le cadre de projets immobiliers.