C’est un business qui rapporterait environ un milliard de roupies chaque année. L’exportation des singes vers des laboratoires mondiaux de la recherche a considérablement augmenté depuis ces dernières années. Pour les 6 premiers mois de l’année, Maurice a exporté pas moins de 5 000 singes.

Un groupe d’artiste a rejoint une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention du public sur cette industrie et envoyé une lettre au Premier ministre en ce sens.

Cette campagne de sensibilisation initiée par Action for Primates and Progress Science Mauritius/ No Animal Experiments à travers un courrier demande au Premier ministre de refuser l’application d’une firme basée à Tamarin pour la capture des singes sauvages qui seront ensuite élevés et exportés.

” Ces primates contribuent à l’équilibre de la nature. C’est la raison pour laquelle on souhaite attirer l’attention du public et les autorités” soutient le chanteur Natty Gong qui a rejoint ce mouvement.