Alors que le couvre-feu sera étendu en France, la situation sanitaire continue de se dégrader avec 41 622 nouveaux cas de COVID-19 enregistrés en 24 heures, soit 15 000 de plus que la veille, un nouveau record, selon les chiffres publiés hier, jeudi, par Santé publique France.

Face à la gravité de la situation, le premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi l’extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements et à la Polynésie française.

Ce sont donc plus de deux Français sur trois vont devoir rester chez eux le soir à partir de samedi, alors que 46 millions de Français seront concernés par ce couvre-feu, imposé de 21H00 à 06H00 du matin.

« Les semaines qui viennent seront dures et nos services hospitaliers vont être mis à rude épreuve », a prévenu Jean Castex, attendant un mois de novembre « éprouvant » et un nombre de morts qui va « continuer d’augmenter ».

Jusqu’à présent, le couvre-feu concernait 20 millions de Français, surtout dans les grandes villes dont Paris et sa région.

Son extension à un total de 54 départements entrera en vigueur à minuit dans la nuit de vendredi à samedi, pour une durée de six semaines.

Cela signifie notamment que les bars, restaurants et commerces des zones concernées devront fermer à 21H00.