Jeux des îles de l'Océan indien

C’est officiel depuis hier, mardi 20 octobre, suite à la tenue, par visioconférence, d’une réunion du Conseil international des Jeux (CIJ). Une réunion virtuelle à laquelle ont pris part les représentants de Madagascar, Maurice, Comores, Mayotte, Seychelles, Maldives et La Réunion.

Le ministre des Sports maldivien a indiqué aux membres du CIJ que son pays ne pourrait organiser la 11e édition de l’événement indianocéanique pour des raisons économiques. En effet, les Maldives sont, comme la plupart des pays du monde, sérieusement affectées par la crise sanitaire liée au coronavirus.

De son côté, le Comité olympique malgache, par la voix de son président a proposé sa candidature pour reprendre l’organisation de ces Jeux en 2023.