Une décision prise par la mairie de Beau-Bassin-Rose-Hill afin de procéder au nettoyage des lieux. Les marchands disent être contraints ce jour-là de ramener toutes leurs marchandises. Ce qui débouche sur des dépenses additionnelles et des produits abîmés, par exemple les légumes.

Article précédentMarche pacifique de la Fédération des taxis d’hôtel dans la capitale hier : les chauffeurs de taxi craignent pour leur avenir, affirme Yashpal Murrakhan, président de la FHTA
Article suivantÉlections villageoises: ” Pou ène fois pé respekté banne écheance” affirme Xavier Duval