ECONOMIE

L’exercice, qui est financé par l’Union européenne, comporte trois objectifs.

D’abord, effectuer une évaluation globale du climat des affaires à Maurice et faire des recommandations en vue de l’améliorer.

Ensuite, revoir le cadre réglementaire par rapport aux exigences nécessaires pour opérer un business dans l’un des quatre secteurs clés de l’économie, soit la construction et l’utilisation des terres, le commerce et la logistique, le tourisme et la santé et les sciences de la vie.

Enfin, le dernier objectif est de proposer le modèle qui convient le mieux au pays en vue de l’implémentation d’une seule agence d’octroi de permis, sous l’Economic Development Board.

Un comité interministériel, présidé par le Premier ministre, sera institué pour s’assurer d’une action coordonnée.