$ 1, 300, soit Rs 40 000 à Rs 50 000, c’est la somme requise pour la quarantaine à partir du 1er octobre.

Cela s’applique pour chaque personne souhaitant rentrer au pays après la réouverture des frontières.

Toutefois, cette nouvelle fait des mécontents.  Ce Mauricien bloqué au Bangladesh depuis plusieurs mois n’a pu rentrer au pays par un vol de rapatriement.  Raison évoquée : ses nombreuses démarches auprès des autorités pour être rapatrié restent sans réponses.

Ce Mauricien est donc contraint de rentrer après la réouverture des frontières, mais les frais de quarantaine jugés exorbitants posent problème.

Ce Mauricien, qui était au Bangladesh pour son travail, explique de plus qu’il doit rentrer au plus vite au pays, car son visa expire à la fin du mois d’août.