C’est ce que nous indique l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office. En cause, dit-il, un temps venteux et une mer agitée.

Toutefois, les éléments du National Coast Guard, les officiers de la Mauritius Ports Authority ainsi que toutes les personnes concernées par cette opération sont en stand-by.

Ils attendent le feu-vert pour démarrer le pompage des tonnes de diesel et d’huile lubrifiante qui sont toujours à bord du remorqueur.

Par ailleurs, les recherches afin de retrouver le capitaine Moswadeck Bheenick se poursuivent, précise l’inspecteur Shiva Coothen.