Pour ce membre de 100 % Citoyens, il est évident que les Mauriciens ne pourront continuer à manifester chaque deux semaines.

Toutefois, la solution selon lui est le boycott des services publics comme le transport public.

José Moirt a pris l’exemple de Rosa Parks, Afro-Américaine, qui rappelons le, a été arrêtée pour avoir refusé de céder sa place dans le bus.

En signe de protestation, la communauté afro-Américaine avait refusé de prendre le bus. Ce boycott avait duré quatre jours.   C’est de cette façon que le gouvernement américain avait cédé explique José Moirt.

De la même manière, ce membre de 100 % Citoyen est d’avis que des boycotts stratégiques dans des commerces et transports publics à travers l’île.