Une première question se pose. Quelle est la situation à Maurice ? De plus en plus de Mauriciens estiment qu’il y a des atteintes à leur liberté, dans tous les sens du terme. Ainsi, le sentiment que le pouvoir est déconnecté d’une population, au nom duquel il gouverne, grandit. Comme le prouve le succès des récents rassemblements citoyens. Nous sommes donc loin de l’idéal démocratique !