Le contexte économique difficile que traverse déjà le pays n’annonce rien de reluisant pour le futur, constate l’économiste. Le taux d’inflation publié par le Bureau des statistiques, dit-il, serait beaucoup plus élevé qu’on veut  bien nous faire croire.

La hausse récente des denrées alimentaires en est une preuve, dit-il. Le pays a dépensé plus que ce qu’il reçoit en termes de revenue. C’est une des raisons que le pays n’est pas prêt à affronter une crise.

Le gouvernement  a dépensé des millions voire des milliards, avance Kevin Teeroovengadum,  dans des projets.

Des dépenses qu’il qualifie de ” gaspillage”. Il dit noter également des dysfonctionnements dans le discours du Premier ministre et celui de son ministre des Finances.

Kevin Teeroovengadum intervenait dans l’émission Hardtalk mercredi axée sur les défis sociaux économiques de Maurice.