C’est l’appel lancé par Jacqueline, une Mauricienne qui vit depuis 30 ans au Liban.

Cinq semaines après l’explosion meurtrière qui a frappé la capitale libanaise, un incendie a éclaté ce jeudi sur le port de Beyrouth.

Jacqueline et sa sœur habitent à proximité du port depuis 30 ans. Elle avait assisté, impuissante, à l’explosion du 4 août dernier. Depuis, elle n’arrive pas à trouver le sommeil.

Mais aujourd’hui, en rentrant du travail, Jacqueline a appris qu’un incendie s’est déclaré sur le port de la capitale libanaise. Les routes sont fermées, dit-elle, et les gens, affolés, courent dans tous les sens.

Elle demande au Mauriciens de prier pour elle et sa sœur, ainsi que tous les Libanais.