Sedley Assone
Sedley Assone

Il a suffi que Navin Ramgoolam, Paul Berenger et Xavier Duval disent qu’ils allaient participer à la marche citoyenne organisée par Bruneau Laurette pour que l’hystérie gagne les rangs de certains. Ils ont alors sorti toute leur panoplie de haine et de jalousie, pour tenter de faire échec à cette marche. Hier, la foule a quand même donné quelques 75000 à 100 000 claques à ces donneurs de leçons, dont voici quelques spécimens :

1 : Lindsey Collen.Celle qui trouve tous les défauts du monde à son prochain ne veut toujours pas faire son mea-culpa. En décembre 2019, après la victoire de Pravind Jugnauth, elle se réjouissait d’avoir misé deux roupies sur la victoire du fils de Sir Anerood. Pour ensuite, quelques mois après, commencer à critiquer le régime Jugnauth. Il fut un temps où Lalit représentait le sérieux, dans ses analyses de la société mauricienne. Mais il y a un temps pour tout. Lalit est resté un très très petit parti, incapable de galvaniser les foules, et ne reste dans l’actualité que parce que certains journalistes croient encore que ce parti peut « orienter » une élection. Ce qui est faux. En intervenant sur Wazaa FM, radio proche du pouvoir, Lindsey Collen s’est complètement loupée sur la marche de samedi dernier. Et sur Bruneau Laurette, qu’elle qualifiait d’agent israélien/américain. j’ai personnellement manifesté aux côtés des membres de Lalit, participé dans leurs conférences, pour le combat de libération de la Palestine. Et j’avais de l’admiration pour le travail qui était fait à ce niveau. Mais quand j’ai constaté à quel point ce parti était centré autour d’une seule personne, et que la liberté de pensée n’était pas la bienvenue, je me suis éloignée de Lalit/Ledikasion Pu Travayer.Feront-ils leur mea-culpa ? Reconnaîtront-ils qu’ils se sont trompés ? Connaissant Lindsey Collen, j’en doute. En tout cas, la « ti bourzwazi isterik » lui a envoyé un message :Please stop taking people for granted!

2: Sadek Ruhmaly.Lui aussi a constamment pilonné Facebook de posts appelant à ne pas aller à cette marche de samedi. Et ayant vu la grosse foule, Sadek change maintenant de langage, et appelle soi-disant à une refonte du système, un débat mené bien avant, et surtout pas par lui. Kan pa konn Moris, Sadek, chup chap man. Nous savons que tu aimes beaucoup Souillac et son cimetière. Il faut diversifier tes périples. L’île Maurice, ce n’est pas que Robert Edward Hart. Il y a une multitude d’écrivains dans cette île, et leurs écrits témoignent de ce qui se passe vraiment dans leur île. Deviens touriste intérieur, découvre vraiment ton île avant d’oser lui faire la leçon !

3 : Reza Issack, à la veille de la marche, soutenait que les musulmans ne devaient pas y participer, sous prétexte Krav Magra/Israël.Une manière de dire « mangez votre pain noir sous ce gouvernement ». Et hier, au vu de la grosse foule, Reza tu as changé de langage. Il y avait beaucoup de musulmans dans Port-Louis, samedi. Beaucoup pour venir marcher, et d’autres pour gagner leurs vies, comme marchands de sorbets, de kebabs, etc.Mais tous étaient les bienvenus. Car ce pays, Reza, a aussi été bâti par les musulmans. Et tu le sais aussi bien que moi. Quand Bruneau Laurette appelait les Mauriciens à venir marcher avec lui, il incluait bien sûr les musulmans. Tu as fait un amalgame douteux et malheureux avec Israël, alors que tu sais pertinemment bien que chez nous, Juifs, musulmans, hindous, Créoles, Blancs, Tamouls, Chinois vivent en paix. Tu aurais dû être parmi les premiers à promouvoir cette marche. Tu ne l’as pas fait. Que tu choisisses un camp politique, up to you. C’est ton droit. Mais quand un appel est lancé pour une marche mauricienne, et surtout pour dénoncer des dérives gouvernementales, le choix était clair. Comme toi, beaucoup de Mauriciens avaient été déçus de Ramgoolam. Mais ce n’est pas une raison de tout réduire à Ramgoolam. Il n’est plus au pouvoir depuis 2014. Tout ce qui se passe dans le pays ne peut être de sa faute, Reza.Vraiment déçut de toi !

4 : Shireen Motala. Au contraire de sa dernière conférence de presse, où elle était entourée de plusieurs musulmanes, Shireen Motala était cette fois-ci bien seule dans son salon. Parlant « en parabole » pour dire où se trouvaient les Mauriciens. Vous n’étiez pas à Port-Louis, madame. Vous êtes partisane du MSM, c’est votre droit, votre choix. Mais vous n’avez pas le droit d’influencer quiconque. Et surtout pas de dire qui est Mauricien ou pas. Vous n’êtes pas plus ou moins mauricienne que ces 75000 à 100 000 Mauriciens qui sont descendus à Port-Louis. Et ne commettez pas l’erreur de croire que c’est vous qui aviez raison. On peut aimer un parti politique. Mais pas au point de se ridiculiser pour lui !

5 : Jahmeel Peerally.Lui aussi s’est trompé du tout au tout sur la marche de samedi. Tous les jours, Jahmeel exhortait à ne pas y aller, sous prétexte de dinosaures, etc.On peut être sur le terrain tous les jours, Jahmeel mais ne pas « feel » ce qui y est. Tu te rappelleras de mon post sur tes 15 000 jeunes. C’est d’ailleurs suite à mon post que beaucoup de jeunes avaient déserté ton mouvement. Ton arrestation arbitraire par la police aurait dû te donner encore plus d’envie d’être à Port-Louis, mais tu as laissé l’émotion prendre le pas sur la réflexion. L’île Maurice sait et veut se prendre en main. Pour le savoir, il suffit d’aller au Marché Central à Port-Louis, de parler avec des fonctionnaires, d’être à l’écoute tout simplement. Tu t’es trompé sur nous. Et tu as reconnu ton erreur. Pa fer sa erer la ankor !

6 : Rajack Gokhool. Dans un post sur son mur, Rajack Gokhool avait osé comparer ceux qui allaient s’habiller en noir pour Port-Louis aux fascistes de Franco ! Vous imaginez l’amalgame bête, douteux et diffamatoire ? Comparer des Mauriciens asservis par un régime oppresseur à des tueurs sanguinaires aux ordres d’un dictateur ? Parce qu’il n’est plus « militant », Rajack Gokhool doit taper sur tout quand il voit Berenger dans les parages. Était cela qu’on apprenait dans l’école du MMM, Rajack ? J’ai connu et connais beaucoup de militants. Beaucoup ont déserté le MMM, mais beaucoup respectent encore Berenger. La haine détruit celui qui le propage.75000 à 100 000 personnes n’ont pas trouvé anormal que Berenger soit au milieu d’eux. Étaient-ils 75 000/100 000 MMM ou juste des Mauriciens ? Dans n’importe quel cas de figure, Rajack, l’île Maurice ne peut se passer de Berenger et vice versa. Et quand cet homme mourra, ils seront bien plus de 100 000 à l’accompagner au cimetière. Beaucoup de « militants » ne pourront pas en dire autant quand ils ne seront plus de ce monde !

7 : L’appareil d’État. Le gouvernement MSM a utiliser tout et son contraire pour tenter de décrédibiliser la marche de Bruneau Laurette. Et rien n’a marché, rien ! Nous avons fait maints posts pour faire comprendre à Pravind Jugnauth que plus vous tapez sur le Mauricien, plus il vous en tiendra rigueur. Grâce à SSR, un nom honni au MSM, le Mauricien est allé à l’école, monsieur le Premier ministre. Et même s’il est un peu lent à prendre des décisions, at the end of the day, il prend toujours la décision qu’il estime être la bonne. Vous me direz « les Mauriciens ont voté pour moi en 2019 ». Non, les chiffres ne plaident pas en votre faveur. Et les partis d’opposition vous accusent d’avoir truqué les élections. Et la population voit, chaque jour, que vous faites fi du bon sens en pratiquant le népotisme. Nommer le père d’un ministre à la tête du MGI/RTI, cela ne relève pas du népotisme ? Pena zenn Hindou ki kapav diriz sa 2 institision la ? Arvind Bissessur, qui a un PHD, cadre du MGI, pena konpetans ? Combien de jeunes hindous ont des diplômes, plus que le père de ce ministre, e zot pa kalifie pou diriz MGI/RTI ? E l’appareil d’Etat voulait faire croire que la marche était anti-hindou ? Est-ce prohindou de ne pas donner la chance aux jeunes hindous diplômés ? Ce n’est qu’un exemple. La marche de samedi a mobilisé toute la nation mauricienne. Et si vous pensez qu’il n’y avait pas d’hindous dans Port-Louis, voici quelques noms de ceux présents dans la capitale, en espérant que vous n’allez pas dire qu’ils ne sont pas hindous :Roshi Bhadain, Navin Ramgoolam, Arvin Boolell, Sanjeev Teeluckdharry, Anil Gayan. Si vous voulez vraiment vous en sortir, Pravind Jugnauth, pour la dernière fois, cessez d’écouter vos conseillers. Ils vous mènent en Wakashio, en bateau. Et à votre perte. Comme Ramgoolam l’a été avec ses propres conseillers !

8 : Ramgoolam/Bérenger/Duval.Ils étaient présent à Port-Louis, et en ont profité pour prendre un bain de foule. Mais Ramgoolam/Berenger/Duval ont aussi tort. L’internaute Paul Lismore en est témoin : à chaque fois que leurs partisans demandaient à descendre dans la rue, ces trois dirigeants faisaient la sourde oreille. Arvin Boolell avait les mains liées et ne pouvait prendre de décision, Ramgoolam ne voulant pas passer la main. On l’a dit et on le redit : le temps des conférences de presse est terminé. Il faut maintenant être sur le terrain, messieurs. Et puis aussi passer la main. Ramgoolam a un rôle à jouer au Ptr, mais pas comme leader. Si les hindous ont déserté ce parti, c’est parce qu’ils n’ont pas pardonné ses frasques à Ramgoolam.Xavier a fait une très bonne action en contrecarrant le projet de mainmise sur le bureau du DPP. Mais après ça, aucune autre action d’éclat. Le PMSD a délaissé le terrain, et s’est lui aussi laissé gagner par le confort du pouvoir. Pourtant, Xavier, le PMSD, même si proche du « gros capital », est aussi né dans les cités ouvrières. Où il avait une assise. Il y a une reconquête à faire.
La même logique s’applique au MMM.Bérenger doit passer la main. Moi je dis qu’il faut que ce soit Joanna. Cette jeune femme est acceptée dans toutes les communautés. Et elle a des compétences. Ki parski li tifi Paul li pa pou gagn drwa vinn lider MMM ? Zis Ramgoolam, Pravin, Xavier ki ti gagn drwa fer sa ? Il n’est nulle question de dynastie. Joanna Bérenger a les compétences. Il faut lui donner sa chance et cesser de marteler « c’est le comité central, l’assemblée des délégués ou le bureau politique qui décidera » ou « dan MMM pena dinasti ». Les Mauriciens reconnaissent en Joanna une fonceuse. En faire abstraction, c’est faire grosse erreur !

Tout cela pour dire que s’ils ne réinventent pas, les partis d’opposition se tromperont encore une fois d’agenda. Et ne comprendront pas les aspirations du peuple, alors que ces trois partis sont nés dans des milieux ouvriers ! Si le Ptr, le MMM et le PMSD veulent exister, qu’ils organisent leurs propres marches ensemble, avec les couleurs de leurs drapeaux. S’ils sont aussi forts qu’ils le disent, qu’ils acceptent ce défi de mobiliser autant, ou plus !, de monde que Bruneau Laurette !

9 : Mon ami Raj Ramlagun a fait un excellent post, appelant les hindous à se ressaisir. Oui, il y avait beaucoup d’hindous dans la marche citoyenne. Raj l’a lui-même constaté, mais beaucoup d’hindous continuent à se laisser manipuler, hier par le Ptr, aujourd’hui par le MSM.Pendant longtemps, il suffisait de faire campagne contre « sa blan la » et d’avoir élection gagnée. Et même les socioculturels aimaient dire « la kanpagn ki fer eleksion ». En fait, ce sont les politiciens qui ont manipulé les hindous, mais il faut aussi dire que ces hindous ont pris plaisir à être manipulés. Mais comme le souligne Raj, l’hindouisme ne dit pas de cautionner les dérives, les passe-droits, le népotisme. Ram, Krishna, Shiva, tous combattent le mal. Et quand un parti promeut le mal, on ne peut s’y associer. Une musulmane devait accéder à la direction du MSB. On l’a privé de ce poste, injustement. Aucun hindou ne peut cautionner une telle pratique, pour ne donner qu’un exemple. Et comme souligné plus haut, autant ce pays est aux Créoles, aux musulmans, aux Chinois, aux Blancs, il est aussi aux Hindous.Vous (pas tous bien sûr) devez donc cesser de prêter le flanc à ces partis qui se servent de vous, pour accéder au pouvoir. Et ensuite, vous oublier. Vos enfants sont connus pour être des compétiteurs. Ils ont des diplômes, mais ne sont pas considérés pour diriger le MGI ou le RTI.Jusqu’à quand allez-vous accepter cela ? Jusqu’à quand allez-vous croire en ceux qui vous manipulent et vous disent que la politique doit se réduire à « anpes pouvwar sap dan nou lame » ? Je connais l’hindouisme, je me suis même marié à une hindoue, et j’ai deux enfants prénommés Avinash et Abhishek. Je ne sais pas ce que sera leur futur. Mais “what’s in a name”?, disait Shakespeare. Hinduism is a way of life. L’hindouisme prôné par Modi n’a pas sa place à Maurice.Ici, nous ne vivons pas en ennemis, mais en frères. Il y a une marche à Mahébourg, le 12 septembre. Beaucoup d’hindous vivent dans ce village, à Grand Port, à Rivière des Créoles, Quatre Sœurs, Deux Frères, et ont été victimes du Wakashio.Hindou, pa ekout politisien. Vinn Mahébourg le 12. To ti dan Port-Louis (mais pas en masse), me mo oule trouv twa dan Mahébourg ousi. Car ta place est aux côtés du Créole, du Blanc, du Tamoul, du Chinois, du musulman. Depuis 1835, c’est le cas sur cette île, où tes ancêtres sont venus travailler. N’oublie jamais ça !

10 : Aux vendus de toutes communautés. Aux politologues (gogotologues, dirait Paul Lismore) autoproclamés. On voit leurs posts partout sur Facebook.Eux, ce sont les vendus, et ils sont dans toutes les communautés. Et peuvent écrire contre créoles, musulmans, chinois, tamouls, blancs, hindous sans problème. Il suffit de monnayer et leurs doigts tapent frénétiquement un post communal/raciste.Et ils sont sûrs de ne pas être inquiétés par la police, parce qu’ayant vendu leurs consciences au pouvoir du jour. Comme ils le vendaient au pouvoir d’hier. Mo dimann mwa si enn zour pa bizin fer sa bann dimoun la galoupe da lari ? Ce sont des frustrés. Hier, ils étaient soit au MMM, au Ptr ou au PMSD. Et avaient largement profité de ces partis. Mais quand leurs partis perdent, ils virent de bord et deviennent MSM, ML goulûment ! Et n’hésiteront pas à trahir leurs maîtres du jour, quand ils verront l’horizon prendre une teinte autre qu’orange. Ces gens-là sont dégoûtants. Et leurs trolls n’ont pu empêcher la foule à Port-Louis. Ce qui prouve qu’ils ne représentent qu’eux-mêmes. Je ne citerai pas leurs noms. Ils se reconnaîtront. Ces Iagos tropicaux connaîtront le même sort que leur zombie Shakespearien !

Le Vicomte des gueux


* The views and opinions expressed in this article or blog are those of the authors and do not necessarily represent the official policy of Top Fm, and affiliates of the group.

* Les positions et opinions exprimées dans cet article ou ce blog sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la politique officielle de Top Fm et des affiliés du groupe.