Dans de nombreuses régions du globe, les humanitaires travaillent, parfois au péril de leur vie, souvent dans l’anonymat le plus total. Même s’ils accomplissent un travail de fourmi, leurs interventions sont indispensables et permettent souvent à des populations frappées par des catastophes de retrouver un minimum de dignité.

L’ONU a promulgué le 19 août, Journée Mondiale de l’aide humanitaire en espérant sensibiliser l’opinion publique à l’assistance humanitaire et à la nécessité de soutenir ces actions partout dans le monde.

Un don, même minime, peut représenter beaucoup s’il est bien utilisé sur le terrain.

Article précédentHOROSCOPE: Daily Predictions 20 August 2020
Article suivantAlain Law Min reste à la tête de la Mauritius Banker’s Association pour une année supplémentaire