Ses membres débattent d’une seule question : comment retirer l’épave du Wakashio du lagon de Pointe d’Esny ? Le bateau s’est brisé en deux, rappelons-le. Il nous revient aussi que les autorités ont tenté une opération de remorquage durant le week-end.

Divers équipes et experts de plusieurs pays, dont l’Inde et la France, sont arrivés à Maurice  pour prêter main forte aux autorités. Hier, le ministre français des Outremers, Sébastien Lecornu, était chez nous pour un constat. Depuis, plusieurs plages de la région du Sud ont été décrétées zones interdites au public.

On devrait en savoir davantage sur l’opération de remorquage du Wakashio après la réunion du comité de crise, nous a déclaré l’inspecteur Shiva Coothen, responsable du Police Press Office.

Article précédentMV Wakashio: « Le peuple est en colère…le gouvernement est à blâmer… Il tente de museler la presse », dénonce Shakeel Mohamed sur RT France
Article suivantDes Private Prosecutions annoncées contre les ministres Ramano et Maudhoo : « Mo but li apolitique, mo p vine dénonce ceux kine faillir dans zot travail » affirme Bruno Laurette