C’est la question que se pose le travailleur social Bruneau Laurette. Selon lui, les autorités n’avaient pas un historique sur le parcours du Wakashio avant que celui-ci n’échoue à Pointe d’Esny le 25 juillet dernier.

Il demande des explications aux autorités à travers toute une série de questions sur l’échouage du navire dans les eaux mauriciennes.

Bruneau Laurette était face à la presse hier à l’hôtel St Georges. Il s’interroge sur la sécurité du pays.