Maurice attend toujours l’arrivé d’un troisième remorqueur, l’Andromeda, afin de pouvoir renflouer le bateau échoué à Pointe d’Esny. Mais à ce stade, on ne sait toujours pas si cet exercice sera désormais possible en raison des brèches et du déversement d’huile lourde.

Beaucoup se sont demandé pourquoi les remorqueurs de la Mauritius Ports Authority n’ont pas été utilisés. Top Fm a posé à Louis Gervais Barbeau, le Port Master. Namrata Deelchand nous donne ses réponses…

 

Le Port Master nous a expliqué que les autorités portuaires possèdent quatre remorqueurs. Mais il s’agit de harbour tugs, soit des remorqueurs portuaires qui aident les navires à arriver et repartir et non des remorqueurs de sauvetage.

Des quatre harbour tugs, le plus puissant, qui a une capacité de 70 tonnes de traction, est en maintenance en ce moment.

Louis Gervais Barbeau précise que les remorqueurs de la MPA ne peuvent être utilisés pour renflouer un bateau de la taille du Wakashio et le remettre à flot. Le Port Master souligne que pour cet exercice, des salvage tugs, soit des remorqueurs de sauvetage, sont indispensables.

Il précise que les remorqueurs de la MPA peuvent tout de même prêter main-forte lors de l’opération… si les autorités concernées sollicitent leur aide.