C’est ce qu’ont annoncé les dirigeants de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé ce matin. Ils étaient face à la presse.

Reaz Chuttooo déplore le fait que les employés de cet organisme, née d’une fusion de plusieurs compagnies gouvernementales, n’ont pas vu leurs salaires être révisés. Cela, malgré le fait que la demande a été faite depuis 2016.

Faute d’une réponse positive de la part du ministère du Travail d’ici le 17 août, les travailleurs pourraient descendre dans la rue.

Article précédentNaufrage du Wakashio : Ce qui était redouté se produit… les autorités confirment que du carburant s’échappe du vraquier
Article suivantSubstance noirâtre aperçue autour du Wakashio : « Apres l’urgence sanitaire, nous nous retrouvons en situation d’urgence maritime, s’insurge le leader de l’opposition. »