La Russie a provoqué une surprise générale hier en annonçant qu’elle prévoit d’approuver le vaccin COVID-19 développé à Moscou d’ici la mi-août.

Kirill Dmitriev, responsable d’un fonds souverain russe qui finance la recherche et la production de ce vaccin a comparé l’évènement au lancement de Sputnik en 1957, quand la Russie avait devancé tout le monde pour devenir le premier pays a envoyé un engin dans l’espace.

Toutefois, Moscou est accusé d’avoir volé à travers des cyberattaques les données de recherches de plusieurs pays pour arriver à produire son vaccin.

La Russie n’a par ailleurs pas publié des données sur ce vaccin, ce qui ne permet pas de vérifier son innocuité et son efficacité.