L’Alliance Morisien avait annoncé le recrutement de 10 000 personnes dans la fonction publique avant les dernières élections.

Toutefois, dans le dernier budget, il a été décidé de geler les recrutements. Or, au moins 1 500 personnes partent à la retraite dans le service public chaque année et le manque de personnel se fait sentir.

Un sujet évoqué dans l’émission Lévé Maurice ce matin, qui accueillait Rashid Imrith.

Le syndicaliste soutient que cette décision va déboucher sur une détérioration des services proposés par le gouvernement. Ce qui, selon lui, servira de prétexte pour privatiser ces mêmes services.

 

Rashid Imrith avance que pour avoir les meilleurs services, le public devra alors se tourner vers le privé. Il prend la santé et l’éducation comme exemples.