Face à presse hier, le leader du MMM a soutenu que c’est par la force des choses que ces trois formations ont décidé d’unir leurs forces. D’autant, ajoute-t-il, que les trois états-majors ont les municipales en ligne de mire.

Pour lui, ces élections vont constituer un tournant décisif sur la scène politique

 

Commentant la motion de révocation contre le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Paul Bérenger constate qu’il y a une majorité de conseillers qui souhaitent le départ de Ken Fong.