poste de police de Curepipe

Le gérant a porté plainte hier au poste de police de Curepipe et compte se rendre au Central CID aujourd’hui. Un policier n’était pas d’accord que la mère d’une fillette soit placée dans ce foyer.

Ce qui fait que le policier et quelques de ses collègues ont agi en leurs noms personnels et sont entrés par effraction dans le foyer et sont repartis avec une pensionnaire.

Le gérant estime qu’il n’est pas contre qu’une pensionnaire retrouve ses enfants.

Toutefois, il fait comprendre qu’il y a une procédure à suivre, dont faire ausculter le pensionnaire avant qu’il ne quitte le home pour assurer qu’il est en bonne santé.

De plus, le gérant dit ne pas être d’accord par la façon d’agir de ce groupe de personne qui selon lui a provoqué une panique dans le foyer.

Article précédentLe paiement des baux des terres de l’État suspendus pour deux ans : ‘quels hôtels vont bénéficier de cette mesure, il faut rendre publique cette liste et le montant exempté’, réclame Narendranath Gopee
Article suivantDébat budgétaire : ‘Pourquoi avoir placé le Centralised Land Bank sous l’égide de Landscope Mauritius ? se demande Kushal Lobine