Air Mauritius sous administration volontaire : les petits actionnaires réclament une commission d’enquête

29

Ils se sont regroupés au sein de la Listed Companies Minority Shareholders Association. Leur objectif est d’identifier les raisons qui ont mené la compagnie à la situation actuelle.

Selon Awadh Balluck, injecter de l’argent dans la compagnie d’aviation nationale ne servira à rien. Il faut d’abord, dit-il, trouver l’origine du problème. Il était face à la presse ce matin.

Raj Ramluggun, secrétaire de l’association, rappelle que dans le passé, des recommandations pour redresser la situation financière d’Air Mauritius avaient déjà été faites, mais n’ont pas été implémentées.

Article précédentAbolition du National Pension Fund : La CTSP dénonce l’absence de consultation
Article suivantCOVID-19 : 2 nouveaux cas importés enregistrés aujourd’hui