John Brant Vivien

La magistrate Magalie Lambert-Henry, qui préside le tribunal de Rivière du Rempart, a agréé à la demande de libération conditionnelle de John Brant Vivien, formulée par ses hommes de loi Me Gavin Glover, Sanjeev Teeluckdharry et Sailesh Seebaruth. Le tailleur de pierre a cependant dû fournir une caution de Rs 100 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 1 million.

Cet habitant de Cité Ste Claire, Goodlands, a été provisoirement inculpé sous deux accusations de trafic de drogue et une accusation de blanchiment d’argent. Cet homme de 37 ans avait été arrêté le 29 avril dernier après la découverte de 70 grammes d’héroïne et 70 grammes de drogues synthétiques à son domicile. Le tout est estimé à plus d’un million de roupies.

L’opération pour arrêter John Brant Vivien, alias John Brown, n’a pas été de tout repos. Des cocktails Molotov ont été lancés en direction des officiers de police. Plusieurs maisons ont aussi été endommagées.

Les policiers ont dû faire utilisation de gaz lacrymogène pour calmer les esprits. Un limier affecté à l’ADSU a été blessé durant l’opération.

Article précédentOù est donc passé le Dr Vasantrao Gajadhar ? : ‘Call a spade à spade…zot ine baillante li’ dit Shakeel Mohamed
Article suivantAgression sur un médecin au centre de quarantaine de Belle-Mare : un serveur de 25 ans arrêté