Vous n’êtes quand même pas idiot Monsieur Bodha ?

À qui voulez-vous faire croire que si votre gouvernement avait laissé accoster le bateau de croisière pour débarquer les 9 Mauriciens qui étaient à la porte de leur mère patrie, les 700 passagers ou plus à bord de ce navire auraient représenté un danger pour la population ?

Dans le Journal télévisé de la MBC le 27 mai, vous avez dit : « Il y avait plus de 700 passagers à bord. Ce n’était pas un bateau qui venait déposer 13 Mauriciens. C’était un navire avec près de 800 personnes à son bord qui voulait venir à Maurice. Avec tout ce que cela comporte comme risques et comme problèmes. »

Ainsi, à vous entendre, ces 700 passagers allaient, si le bateau accostait Port-Louis, quitté sans autorisation le navire, débarquer à Port-Louis et, pourquoi pas, envahir Maurice.

Voilà ce qu’on nous a dit du Covid-19 :

(1) c’est un virus lourd,

(2) il ne résiste pas à la chaleur,

(3) une distance physique d’un mètre suffit pour éviter toute infection

Donc, comment est-ce que permettre au bateau de croisière d’accoster Maurice aurait pu représenter un danger pour sa population ?

Si vous vouliez être prévoyant, qu’est-ce qui vous aurait empêché :

(1) de laisser s’approcher le bateau sous la garde de notre police maritime et ne laisser sortir que les 9 Mauriciens ?

(2) d’envoyer votre patrouilleur Barracuda ou un autre bateau récupérer nos 9 compatriotes en mer ?

De toute façon, même s’ils ne présentaient aucun symptôme de Covid19 après plusieurs semaines en mer, ils auraient été envoyés directement dans un des centres de quarantaine du pays.

Where there is a will there is a way!

Non ! Vous avez choisi de refuser à ces 9 Mauriciens leur droit constitutionnel de rentrer dans leur pays. À la place, vous les laissez partir dans l’inconnu pour encore plusieurs semaines avec tous les risques que cela comporte pour leur santé et sécurité alors qu’ils étaient à quelques heures de nos côtes. Le cœur gros et les larmes aux yeux, ils ont vu les côtes de leur île s’éloigner lentement alors leur bateau mettait le cap sur l’Inde et les Philippines.

Vous n’êtes quand même pas idiot ? On peut comprendre que dans votre entourage, certains sont sans cervelle et sans cœur ou encore les deux. Que vous, Monsieur Bodha, n’ayez pas de cœur on pouvait encore l’accepter. Mais on était loin de s’imaginer que vous n’aviez pas de cervelle.

Vous devez prendre les Mauriciens pour des idiots si vous pensez qu’ils vont avaler vos idioties.

Balkrishna Kaunhye
02 juin 2020

À lire aussi :

Sans cervelle ? Sans cœur ? Ou les deux ?

https://www.topfm.mu/2020/05/24/sans-cervelle-sans-coeur-ou-les-deux/

Balkrishna Kaunhye

Follow : Balkrishna Kaunhye on