Après ceux de Cité-Tôle et Pointe-aux-Sables la semaine dernière, c’est au tour des squatters de Cité La Paix, Riambel, d’être délogés d’un lopin de terre appartenant à l’État. Leurs abris ont été démolis ce matin de l’Etat. La police était mobilisée en nombre pour faire respecter l’ordre d’éviction.

 

Article précédentDéconfinement : 83 % des fonctionnaires ont repris le chemin du travail ce lundi
Article suivantBulletin prévision pour Maurice de ce mardi 02 juin 2020