Depuis l’annonce de la levée du couvre-feu, un feel-good factor s’est installé, car la population se retrouve libérée après plus de deux mois de confinement. Toutefois, la prudence doit être de mise, car Maurice n’est toujours pas Covid-19 free, prévient l’association pour la Protection des consommateurs. Son président, Suttyhudeo Tengur, souligne qu’il y a toujours trois cas actifs et deux autres cas suspects dans le Sud et que de ce fait il est trop tôt pour crier victoire. Il dit oui au déconfinement, mais avec une précaution absolue.

Il exhorte aussi les Mauriciens à s’autodiscipliner pour se protéger, car il avance qu’il y aura un refoulement dans les supermarchés, les commerces, les gares et les marchés.

Article précédentDéconfinement : retour des examens de conduite, oraux et pratiques, à partir de jeudi
Article suivantDurant la crise sanitaire : « Il faut remercier les radios et les journaux qui ont aidé à éduquer la population »