Squatters à Pointe aux Sables : “Le gouvernement a le devoir de mettre en place une politique de relogement pour ceux qui habitent les wetlands…”

27

Propos de David Sauvage, réagissant après la démolition des abris de fortune des squatters hier, toujours face à la presse hier,

Pour ce membre de Rezistans ek Alternativ, l’explication des autorités gouvernementales selon laquelle la Résidence Sugar Planters est inhabitable car c’est une zone inondable, n’est qu’un prétexte.

Par ailleurs, David Sauvage ajoute que pour remédier à la situation, le gouvernement devrait rendre public le document situant les zones inondables de l’Ile, et reloger les personnes qui habitent ces endroits.

Article précédentSituation des squatters de Pointe aux Sables : « hier, le Cardinal Piat a négocié avec les responsables de l’École Père Henri Souchon pour abriter certaines familles », précise le Père Mongelard
Article suivantLe gouvernement cède : 200 Mauriciens bloqués en Inde pourront rentrer à bord des deux vols d’Air India les 3 et 4 juin