Situation des squatters de Pointe aux Sables : « hier, le Cardinal Piat a négocié avec les responsables de l’École Père Henri Souchon pour abriter certaines familles », précise le Père Mongelard

90

Le Père Gerard Mongelard qui déplore encore une fois la destruction des bicoques, seulement deux ont été épargnées, souligne le prélat. Il précise que le Cardinal Maurice Piat a négocié avec quelques responsables de l’École Père Henri Souchon, qui se trouve dans la localité, pour que quelques familles puissent y passer la nuit.

Là où il est, feu Père Henri Souchon doit se sentir blessé face à ces injustices, affirme le Père Mongelard.

Article précédent“Nous avons besoin d’un véritable programme pour assurer la sécurité alimentaire », estime Rada Kistnasamy, membre de Lalit
Article suivantSquatters à Pointe aux Sables : “Le gouvernement a le devoir de mettre en place une politique de relogement pour ceux qui habitent les wetlands…”