Des Mauriciens en colère avaient manifesté devant le siège de notre haut-commissariat jeudi. Ils réclamaient leur rapatriement à bord de deux vols d’Air India devant venir récupérer les ressortissants indiens à Maurice.

Maya Hanoomanjee, notre haut-commissaire en Inde, leur avait dit que l’ambassade ne pouvait rien faire et que le refus venait du gouvernement mauricien.

Toutefois, face à la pression et les cris de détresse qui se sont multipliés sur Top FM notamment, les autorités mauriciennes ont fini par céder. Ainsi, 200 Mauriciens, 150 à New Delhi et 50 à Mumbai, pourront monter à bord des deux vols d’Air India les 3 et 4 juin et rentrer au pays.

Une information que nous a confirmée Maya Hanoomanjee au téléphone. Cependant, au-delà de ces 200 personnes, d’autres Mauriciens qui se retrouvent bloqués dans la Grande-Péninsule seront toujours dans l’attente de leur rapatriement.

Article précédentSquatters à Pointe aux Sables : “Le gouvernement a le devoir de mettre en place une politique de relogement pour ceux qui habitent les wetlands…”
Article suivantMauritius Investment Corporation : “Fode pa pran lepep pou pere noel” lance Kugan Parapen