À Cité Tôle : Une trentaine de familles résistent à une éviction de force par la police, expriment leur détresse et obtiennent un sursis jusqu’à mardi prochain

33

Vives tensions ce matin sur un terrain de l’État à Cité Tôle, Malherbes, où plusieurs abris de fortune ont été aménagés durant le confinement. Environ 30 familles squattent ce terrain. Comme ceux de Pointe-aux-Sables, les squatters de Cité Tôle avaient reçu l’ordre d’évacuer les lieux vendredi. Tôt ce matin, la police était mobilisée pour démolir les structures. Mais n’ayant pas de maison ou de terrain, ces familles ont résisté. Elles demandent aux autorités de faire preuve de bon sens.

Article précédentLa résistance contre les deux administrateurs de MK s’intensifie : Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool se livrent à du chantage, soutient l’Air Mauritius Staff Association
Article suivantBulletin prévision pour Maurice de ce vendredi 29 mai 2020