Lors du Press Briefing du National Communication Committee hier soir, le ministre des Affaires étrangères a donné la réplique a Arvin Boolell. Ce dernier avait, à plusieurs reprises, soutenu que le gouvernement doit impérativement rapatrier tous les Mauriciens bloqués dans plusieurs pays à travers le monde en respectant les mesures sanitaires.

 

Nando Bodha s’est demandé comment effectuer un tel rapatriement alors que notre espace aérien est fermé et que de nombreux pays ont fermé leurs frontières. Le ministre du Tourisme a, par ailleurs, déclaré que le rapatriement de nos citoyens ne dépend pas uniquement du gouvernement, mais aussi des experts médicaux.

Article précédentMauriciens travaillant sur des bateaux de croisières : « laisse nou retourner, nou ena zenfan pe atan nou lakaz », implorent-ils
Article suivantL’archipel des Chagos officiellement désigné comme territoire mauricien sur la carte officielle du monde de l’ONU