L’archipel de Chagos qualifié de territoire mauricien sur la nouvelle carte du monde de l’ONU : « C’est purement administratif… Il faut maintenir la pression », précise Arvin Boolell

21

Pour le leader de l’opposition, qui a déjà occupé le portefeuille des Affaires étrangères, ce changement est purement administratif…

Le leader de l’opposition affirme que Maurice doit poursuive sa lutte pour la décolonisation de l’archipel des Chagos.

Article précédentAir Mauritius sous administration volontaire : mise sur pied d’un liaison committee pour agir comme intermédiaire entre les syndicats et les administrateurs
Article suivantLa Secondary and Preparatory School Teachers and Other Staff Union s’oppose à la tenue des examens de SC et de HSC en novembre