L’ancien Attorney General rappelle que Maurice est signataire de la Convention contre la torture. Nos lois, dit-il, ont même été amendées pour inclure spécifiquement l’interdiction de tout acte de torture. Mais pour lui, cela est bel et bien présent dans les prisons à Maurice…

L’homme de loi a rédigé un rapport de 89 pages sur le décès de l’habitant de Résidence Ste Claire, Goodlands, le 5 mai dernier à la prison de haute sécurité de La Bastille. Le document a été remis au président de la République, au Premier ministre, au leader de l’opposition et au leader du MMM. Dans son rapport, Rama Valayden pose plusieurs questions et évoque l’existence de ce qu’il appelle « la torture organisée » dans les prisons mauriciennes

Article précédentRodrigues : Le calendrier scolaire fortement contesté
Article suivantLe sel un excellent exfoliant