Les quatre gardiens de prison, inculpés provisoirement d’assassinat, ont obtenu la libération conditionnelle en cour de district de Curepipe aujourd’hui contre une caution de Rs 20 000. Chiana, l’épouse de Jean Caël Permes, est révoltée. Elle dit ne pas comprendre cette décision, d’autant que l’enquête policière est toujours en cours et que les gardiens de prison répondent d’une accusation provisoire d’assassinat… Son témoignage.

Article précédentBulletin prévision pour Maurice de ce samedi 23 mai 2020
Article suivantTransfert de Rs 60 milliards de la Banque centrale au gouvernement : le manque de transparence décrié par Reaz Chuttoo