Secteur culturel : “les artistes sont dans une situation difficile, surtout ceux qui ne sont pas membres de la Masa…” lance Bruno Raya, porte-parole de l’Association des auteurs-compositeurs mauriciens

47

Pendant le confinement, les artistes ont reçu de l’aide de la MRA en tant que self-employed.  Par ailleurs, uniquement ceux qui sont reconnus comme membres de la MASA ont, reçu de l’aide pour le mois d’avril uniquement.

Bruno Raya déplore le fait qu’à ce jour, le secteur culturel soit toujours considéré comme informel à Maurice.  Il explique que ce secteur restera en difficulté même après le confinement, tant que les rassemblements ne seront pas autorisés, dit-il.

Le chanteur dit toutefois être pour des solutions digitales pour aider les artistes.

Article précédentIncendie à Triolet : Plusieurs arpents de cannes dévastés hier soir, comment allons-nous vivre maintenant, se demandent quelques planteurs
Article suivantMaurice placé sur la liste noire des centres financiers de la Commission européenne : « ça fait énormément du tort au pays » affirme le CEO de Business Mauritius