« Pou ena enn résistance très dure  », avertit le syndicaliste

Tous ces accords ont été acquis au fil des années, soutient Jack Bizlall, le porte-parole des syndicats d’Air Mauritius qui  juge inconcevable cette demande de Satar Hajee Abdoula. Lors d’une réunion hier, l ’administrateur a clairement indiqué aux dirigeants syndicaux qu’il n’y aura pas de négociations. Cependant, il leur a suggéré d’annuler tous les accords (MOU) signés avec la compagnie d’aviation nationale. Si les syndicats acceptent cette requête, l’administrateur promet  de sauver 10% d’emplois supplémentaires. La situation est devenue encore plus angoissante pour les employés, déplore le syndicaliste.

Des accords collectifs ne peuvent être remis en question sans concertation avec les membres, avertit Jack Bizlall.

Satar Hajee Abdoula a imposé un délai de trois jours aux syndicats.  la résistance s’organise , affirme le syndicaliste…

Article précédentPropositions de Satar Hajee Abdoula aux syndicats d’Air Mauritius : Ces développements étaient attendus, déplore Ritesh Ramful
Article suivantBudget 2020-2021 : Priorité à la survie de la population et la relance économique soutiennent les économistes