L’enquête sur l’agression mortelle de Jean Caël Permes a débouché sur l’arrestation de deux autres gardiens de prison affectés à la prison de haute sécurité de Phoenix. Ils sont accusés de complicité. Ils auraient aidé un de leurs collègues à trafiquer les caméras de surveillance. À ce jour, sept gardiens de prison ont été arrêtés dans le cadre de cette enquête, soit quatre pour meurtre, un pour avoir manipulé les caméras de surveillance et les deux derniers pour complicité.

 

Pour rappel, le corps de Caël Permes avait été retrouvé dans sa cellule à La Bastille, le 5 mai dernier, soit quatre heures après son transfert depuis la prison centrale de Beau-Bassin. Il était incarcéré pour vagabondage.

Article précédentEid-ul-Fitr : le Sunniy Ulamâ & Aïmmah Council demande deux heures de prière dans les mosquées
Article suivantLaylat-ul Qadr : une nuit remplie de bénéfices