Il s’expliquait sur les pouvoirs additionnels qui seront octroyés à la police à travers le Quarantine Bill. Il a alors commenté le cas Rachna Seenauth. Cette dernière a été arrêtée après la publication d’une photo sur Facebook. Un post qui visait le Premier ministre.

Article précédentPolémique autour des amendements apportés à la PharmacyAct : « Ils sont taillés sur mesure pour un proche du pouvoir », martèle Paul Bérenger
Article suivantL’ennemi Public