FAIT DIVERS
FAIT DIVERS

Il a agi en état de légitime défense. C’est aux petites heures, jeudi, que le drame s’est joué. L’homme, un multirécidiviste habitant St Hilaire, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt émis par la cour intermédiaire.

Une équipe de police est donc allée l’interpeller. Sauf que Jean Patrick Adrien, alias Popo, est sorti de sa maison armé d’un sabre. Il a d’abord agressé un constable.

Dans sa déposition, le sergent soutient avoir demandé à deux reprises au suspect de lâcher son arme, mais ce dernier a continué à frapper le constable. Le sergent n’a alors pas eu d’autre alternative que de tirer sur le suspect, mais à un endroit non-vital de son corps.

Toutefois, le suspect a pris la fuite au moment du coup de feu. Un examen des lieux a été effectué, mais aucune trace de sang n’a été relevée sur place.

Le revolver, de la marque Taurus

Article précédentQuarantine Bill : « Même si ou ena malade mouton kapav déclare ou urgence sanitaire », ironise le leader de l’opposition
Article suivantArvin Boolell : « Kaushik Jadunundun est un pyromane communal toléré par ce gouvernement »