Pouvoirs à la police : « Cette clause a été reprise mot pour mot dans la loi de 1954 », lance Maneesh Gobin

24

L’Attorney General a donné la réplique à ceux qui contestent ce qu’ils appellent les pouvoirs accrus octroyés à la police. Il souligne que la QuarantineAct de 1954 contenait cette même clause… mot pour mot. Maneesh Gobin dit donc ne pas comprendre ce qu’il qualifie de démagogie…

Article précédentAmendements prévus à la BoM Act : « Ils tuent la Banque centrale »
Article suivantPaul Bérenger répond à Maneesh Gobin : « C’est inacceptable de copier une clause de 1954 sans garde-fous après les cas de violences policières et même dans les prisons », dit-il