Paul Bérenger répond à Maneesh Gobin : « C’est inacceptable de copier une clause de 1954 sans garde-fous après les cas de violences policières et même dans les prisons », dit-il

48

Le leader du MMM déplore que le gouvernement n’ait pas pensé à placer des garde-fous dans la loi visant à remplacer la Quarantine Act de 1954. Surtout, dit-il, après les horreurs que le pays vient de vivre. La situation dans nos prisons fait peur, selon lui.

Article précédentPouvoirs à la police : « Cette clause a été reprise mot pour mot dans la loi de 1954 », lance Maneesh Gobin
Article suivantPNQ : Renganaden Padayachy avance que c’est la Banque de Maurice qui fait la demande au gouvernement pour injecter des fonds dans l’économie, Reza Uteem demande des preuves