Plusieurs représentants des différents syndicats du pays ont eu une rencontre avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, mercredi soir. Cela dans le but de le convaincre de faire marche arrière sur les amendements apportés aux droits des travailleurs.

Mais ils sont sortis déçus de la rencontre. Ashok Subron, qui était de la partie, avance qu’il a notamment demandé à Pravind Jugnauth comment il pouvait venir avec une loi qui privera ceux qui ont travaillé durant le confinement national de leur night shift allowance. Dans l’émission Zoom Extra hier, il affirme que la réponse du Premier ministre l’a choqué. Il parle d’absurdité en évoquant les amendements apportés aux droits des travailleurs et avance que Pravind Jugnauth n’agit pas comme un chef de gouvernement qui veille à l’intérêt de la population.

Ashok Subron avance que les travailleurs sont en colère.

Article précédentCovid-19 Bill : ‘retirer le droit de grève, c’est extrêmement grave’, avance Shakeel Mohamed
Article suivantD’ici 3 heures phase finale des débats sur les Covid-19 et Quarantine Bills : Les deux projets de loi seront passés au vote ce vendredi