Dans un message envoyé aux rédactions ce matin, le leader du PMSD évoque une tentative de museler l’Assemblée nationale, car rappelons – le, chaque intervenant aura un maximum de 20 minutes pour étaler son point de vue sur les textes de loi. Ce qui ne laisse que 21 secondes pour adresser chacun des 57 amendements que le gouvernement propose de changer, précise Xavier Duval. Ce que le leader du PMSD juge inacceptable car, dit-il des changements d’une extrême gravité sont proposés affectant nos libertés individuelles, les droits des travailleurs, notre santé avec des changements très dangereux au niveau de la Pharmacy Act et surtout l’effet sur l’économie nationale et l’endettement du pays.

Dans son message, Xavier Duval s’excuse par avance auprès de ses mandants, il souligne qu’il fera de son mieux pour les défendre, dans le temps qu’il qualifie de « ridicule », qui lui est alloué.

Article précédentTravailleurs étrangers à Maurice : plus de 300 Bangladais sans salaire depuis janvier, travaillent sans Work Access Permit pendant la période de couvre-sanitaire
Article suivantCWA : 60 familles à New Grove privée d’eau depuis maintenant 15 jours, une pétition sera déposée aujourd’hui