L’avocat déplore le fait que la police n’a toujours pas compris le principe reasonable suspicion to arrest. Selon Me Teeluckdharry, cette loi amènera beaucoup d’abus au cas où la police agit arbitrairement. Selon l’avocat, il faudrait y avoir un Police and criminal Evidence Bill pour que les droits humains soient respectés, dit-il.

Article précédentA l’hôpital Jeetoo : Une mineure s’enfuit de l’hôpital
Article suivantAmendements aux lois du travail : le Mauritius Labour Congress réclame le renvoi du Covid-19 Bill et le Quarantine Bill