Il dit ne pas comprendre la décision de donner des pouvoirs additionnels aux policiers alors que la Police Act fait déjà provision pour que la police puisse agir sans mandat pour une arrestation ou une perquisition si le besoin se fait sentir. L’avocat s’interroge sur l’urgence de cette mesure. Il ajoute également que ces derniers temps il y a eu tellement de morts d’hommes ou les principaux suspects sont des officiers de police. Il lance ainsi un appel au bon sens des autorités afin que cette décision soit revue.

 

 

Article précédent“Les travailleurs d’autobus ont risqué leur vie pour travailler pendant cette période de confinement, mais nous n’avons entendu aucune compensation pour nous lors des conférences de presse “, déplore Iqbal Sheik Abbas
Article suivantReprise partielle le 15 mai prochain : la vigilance est toujours de mise