Celui qui avait défrayé la chronique en janvier 2018, après la circulation d’une photo de lui, dénudé et menotté à une chaise au poste de police de Curepipe, est décédé ce matin. Ses proches se trouvent actuellement à l’hôpital Jeetoo. Ils réclament la publication du rapport d’autopsie afin de prendre connaissance des causes de son décès.

 

Pour rappel, David Gaiqui avait logé une plainte le 24 janvier en cour suprême pour arrestation illégale, détention arbitraire et injustifiée et brutalités policières. Il avait été arrêté dans le cadre d’une enquête pour vol. Les accusations portées contre lui ont été rayées le 2 février 2018.

Article précédentLe Covid-19 Bill et le Quarantine Bill au Parlement ce mercredi
Article suivantUn jeune homme arrêté pour possession de drogue à Roche-Bois